Smart Reply de Google, 10 % de « je t’aime » ou presque à un milliard d’utilisateur!

Partagez sur les réseaux sociaux

Le 21 septembre 2018 Par Richard Desrochers

Au mois de février dernier, on pouvait lire que Google travaillait sur une application de messages automatisés afin de répondre à leur place aux utilisateurs de la fameuse messagerie Google. Le but de l’exercice était de gagner du temps. Avec l’aide de l’intelligence artificielle, et cela pendant plusieurs mois, Mountain View c’est afféré à développer des outils d’échange avec les internautes. Connaissant quelque ratée avec les premières itérations du programme, plusieurs recevaient un je t’aime comme réponse possible.

 

Une communication élargie

Après que les utilisateurs se soient plaints que la réponse intelligente de Gmail n’était pas aussi intelligente, Google a annoncé que les utilisateurs de bureau pourraient bientôt désactiver la fonctionnalité basée sur l’IA.   Pourtant à la base, le projet semblait plutôt ambitieux avec un réel potentiel de rendement. L’intégration complète de la communication, courriels, agenda et bien sûr, les autres applications de messagerie comme Facebook messenger, Twitter ou WhatApp en un seul endroit. De quoi faire rêver les plus branchés.

 

Initialement, avec le Smart Reply de Google l’IA analysait votre courriel et proposait trois réponses possibles.   Par exemple, pour un rendez-vous « lundi ou mardi », les réponses automatiques suggérées étaient « faisons cela lundi », « mardi me convient » ou « aucune des deux propositions ». Un style de communication pour le moins concis. Présentement, Google travaille encore à l’amélioration de son produit afin d’offrir plus d’options. Cette version augmente le pourcentage de suggestions utilisables et est plus efficace sur le plan algorithmique. »

 

Un apprentissage intelligent

Avec l’apprentissage profond de l’intelligence artificielle, Google affirme qu’il sera désormais possible d’améliorer la réponse intelligente avec l’augmentation de l’utilisation soit le fondement même du « Deep Learning ». Google travaille constamment à apporter des solutions novatrices aux utilisateurs de ces plates-formes en visant notamment les courriels de groupes.